Nathan Kutcher




“J’ai toujours aimé grimper. Lorsque j’étais enfant, j’essayais de grimper sur tous les arbres de mon jardin. A l’âge de 16 ans, j’ai fait un voyage avec ma famille à la Davis Tower, WY. Après avoir vu la Tour, j’ai senti que je devais commencer à grimper. J’avais 17 ans lorsque j’ai commencé à faire de l’escalade sur rocher et 29 ans quand j’ai commencé sur glace. Après avoir vu la Devils Tower, je suis rentré chez moi et j’ai acheté un livre sur l’escalade. J’ai lu et appris tout ce qu’il y était écrit et j’ai commencé à sortir et à grimper avec n’importe qui j’arrivais à entrainer avec moi ; il n’y avait pas beaucoup de grimpeurs dans la région où je vivais. A l’âge de 19 ans, j’ai commencé à voyager pour faire de l’escalade et mon premier vrai voyage fut là où tout commença : à la Devils Tower. A partir de là, je n’ai fait que courir le monde dans le but de grimper, à vrai dire, j’ai déjà fait trois fois le tour de monde.

Ce que j’aime de l’escalade c’est le sentiment de liberté que l’on éprouve, on se sent réalisé. Je fais de l’escalade depuis plus de 20 ans et j’ai beaucoup de souvenirs ; la plupart concernent l’ouverture de nouvelles voies, et le travail, la procédure d’ouvrir une voie que personne d’autre n’a vu, ni escaladé. Ou avec un parcours comme le Methamorphosis M10R, un parcours que beaucoup auraient voulu gravir, mais trop engagé, risqué et difficile. Peut-être, le plus beau souvenir de tous difficile à surpasser, a été de gagner la compétition à l’Ouray Ice festival en 2012. J’étais content d’être là et de remporter une victoire tout à fait inattendue ; cela a été aussi le point de départ qui m’a poussé à courir le monde”.